● Draugluin

Ce loup qui a captivé mon coeur

Tu es la merveille de ces jours captivants,
charmants et rêveurs….Draugluin,
comme perdu dans la foule
mais distinct parmi tant d’autres.
Une lumière au sein de la lumière
magnétique et énigmatique,
tu as conquis ma pensée,
fils entremêlés d’un paysage sans fin.

~ Carolle ~

Draugluin
le loup garou bleu

C’est un personnage de légende, servant de Sauron, appelé le chef des loups garous d’Angband.

Le Silmarillion

Le Silmarillion, publié quatre ans après la mort de son auteur, est le récit des Jours Anciens, le Premier Âge du Monde. Le Seigneur des Anneaux décrivait les grands événements qui conclurent le Troisième Âge, mais les contes du Silmarillion sont les légendes d’un passé bien plus lointain, au temps où Morgoth, le premier Prince le la Nuit, était encore sur les Terres du Milieu et où les premiers Elfes lui firent la guerre pour reprendre les Silmarils. Ce livre, qui a pour titre comme il se doit Le Silmarillion, renferme non seulement le Quenta Silmarillion, le vrai Silmarillion, mais aussi quatre oeuvres plus courtes. Ainulindalë et Valaquenta, au début, sont étroitement liés au Silmarillion, alors que Akallabêth et les Anneaux du Pouvoir, qui viennent à la fin, en sont entièrement distincts et indépendants. Ainsi toute l’histoire commence à la Musique des Ainur, c’est là que commence le monde pour finir avec le départ des Porteurs des Anneaux des ports de Mithlond à la fin du Troisième Âge.

Préface au Silmarillion

« Le Silmarillion est un récit des Jours Anciens, le Premier Âge du Monde. Le Seigneur des Anneaux décrivait les grands événements qui conclueront le Troisième Âge, mais les contes du Silmarillion sont les légendes d’un passé bien plus lointain, au temps où Morgoth, le premier Prince de la Nuit, était encore sur la Terre du Milieu et où les premiers Elfes lui firent la guerre pour reprendre les Silmarils. »

Le Silmarillion raconte la création de la Terre-du-Milieu et le périple des Elfs durant le premier àge.
Ce livre est divisé en plusieurs parties :
L’Ainulidalë ou la création du monde par Eru.
Le Valaquenta ou l’histoire des Valars et des Maiars d’après le récit des Elfs.
Le Quenta Silmarillion, l’histoire des Silmarils, prends environ les 3/5em du livre. Il raconte la destruction des Arbres de Valinor et le vol des Silmarils par Morgoth, premier Seigneur du Mal, et la quête que les Noldors (un peuple Elf) firent pour récupérer les Silmarils. Y sont relatés, la naissance des Hommes, la création des dragons ainsiqu’une grande partie des histoires dont il est fait allusion dans le Seigneur des Anneaux.
L’Akkalabeth ou la chutte de Numenor
Un récit sur la création des Anneaux du Pouvoir.

La Terre du Milieu, comme Tolkien la concevait, est une contrée d’une surprenante et mystérieuse beauté, qui parfois révèle des aspects laids, terribles et dangereux. On y trouve des montagnes infranchissables chapeautées de neige et qui dominent des sentiers souterrains aussi profonds que sombres. On y rencontre des forêts touffues où l’air pénètre à peine, où d’étranges créatures se dissimulent dans le demi-jour. Dans les bois, l’herbe qui pousse au pied des arbres dégage une agréable odeur et de petites fleurs dorées en forme d’étoiles la parsèment. On y découvre dans la Terre du Milieu des citadelles aux hautes tours, des places fortes à la masse sombre munies de portails de fer ; des villes bâties sur des lacs, dans des arbres, sous les collines. À l’est, bien loin, s’étend une terre de fumée, de feu et d’ombres sinistres. C’est pourtant dans un paisible coin de verdure, à l’angle de la Terre du Milieu qu’ont commencé réellement les aventures de Bilbo et Frodon Sacquet : à « La Comté ».

Laisser un commentaire