● Symphonie fleurie

La vie t’a donné cette grâce, cette beauté tant convoitée
…. le Ré …

quand je te regarde, attentive, à l’affût de la moindre brise,
… le Mi …

pour voir se courber ton corps, je suis cette forme sans ligne
… Le La …

qui me transporte dans un monde où la féerie fantastique
… Le Fa …

demeure le seul endroit où tout est possible
… en clé de Sol ….

car l’imagination flotte entre deux saisons, entre deux moments,
…. le Si et le Do ….

entre toi et moi,nous, dans ce miroir qui reflète le temps,
le jaune se mêle au rouge
et rencontre une note de parme enlassée
par une dièse de vertsur un baiser de rose

les couleurs majeures ou mineures
nuancent les reflets de ton élégance
d’un ton bleuté, orangé, fruité

une tierce majeure tintille sur les pétales  de ta voix
le Ré et le Mi bouillonnant dans cette palette colorée
le bonheur danse

De l’Adagio
à l’Allegro
« ma non troppo »
sur les portées
de cette symphonie fleurie.

écrit dédié à mon amie Micheline

~ Carolle ~

Laisser un commentaire