● Art

MASQUES
Symboles de culture et de traditions




Les masques africains sont très variés selon les ethnies et les pays.

Le masque marque toutes les étapes importantes de la vie d’un africain, en particulier 3 évènements : rites de la fertilité, initiation à la vie adulte (notamment rite de passage de la circoncision) et funérailles. Il permet de donner vie aux mythes fondateurs de la tribu et est la concrétisation d’un esprit ou d’une force surnaturelle intervenant dans la vie quotidienne du village. Il peut être le symbole de tous les malheurs, maladies et infirmités qui peuvent frapper quelqu’un; représenter un esprit d’un ancêtre. Beaucoup de sociétés africaines considèrent les masques comme des médiateurs entre le monde des vivants et l’univers surnaturel des morts ou d’autres entités.

Le sculpteur en fabriquant son masque cherche à reproduire les caractéristiques psychologiques et morales d’une personne plutôt que son portrait. Il commence par couper un morceau de bois et à le laisser sécher au soleil. Si le bois se fendille, il ne peut pas être utilisé pour la fabrication d’un masque. Les sculpteurs africains considèrent le bois comme une matière vivante complexe et croient que chaque pièce peut ajouter sa propre forme à leur travail. Après s’être assuré que le bois est approprié, le sculpteur commence à sculpter les grands traits à l’aide d’une herminette, travaille les détails avec un ciseau à bois et sable la pièce au moyen d’une feuille rude. Il peint ensuite le masque au moyen de pigments comme du charbon de bois (pour le noir), de poudres végétales fabriquées à partir de légumes ou d’arbres (pour l’ocre) ou de poudres minérales telles que l’argile (pour le blanc). Les Africains symbolisent souvent la mort par le blanc plutôt que le noir. Parallèlement, bien des cultures africaines considèrent le blanc comme la couleur qui les relie à leurs ancêtres et elle a donc une signification positive.

Objets d’Art
esthétique et utilité

L’aspect très important de l’art traditionnel est que c’est un art essentiellement fonctionnel. Beaucoup d’objets qui témoignent d’une recherche esthétique réelle sont purement utilitaires. D’autres sont directement liés à l’autorité politique ou au domaine religieux. Masques et statues ont des fonctions initiatiques et rituelles, mais aussi commémoratives et représentatives. La diversité de ces fonctions et significations appartient au caractère complexe de l’art négro-africain.

Peintures africaines
symbole, culture, tradition

Laisser un commentaire