◊ Le Pow Wow

J’ai assisté à des Powwos en Orégon aux USA. Mon rêve est d’assister à un « Gathering of Nations » à Albuquerque, au Nouveau Mexique.

Le mot powwow dérive du mot algonquien pauwau qui signifie illusionniste, devin. Les Américains blancs utilisent ce mot pour désigner toutes sortes de réunions, d’assemblées ou d’événements sociaux, du moment qu’ils sont bruyants. Par contre, pour les Indiens, un powwow est un grand rassemblement traditionnel, profane, tribal ou inter-tribal, incluant des chants, des danses et de brèves cérémonies destinées à honorer telle ou telle personne. C’est aussi l’expression publique et spectaculaire de l’identité indienne, et l’une de ces occasions privilégiées ou les traditions se transmettent d’une génération à l’autre. Certains sont ouverts à tous, d’autres, plus nombreux, sont réservés aux seuls Indiens.

Il existe un véritable circuit de powwows qui débute à la fin du printemps pour se terminer au début de l’automne. Ces événements favorisent les relations et les échanges entre tribus éloignées, et font la preuve, tout à la fois, de la diversité et de la richesse des cultures indiennes.

Un powwow s’ouvre habituellement par une grande parade conduite par les anciens combattants qui procèdent à la cérémonie du salut aux couleurs. Puis viennent les danses de guerre et les autres catégories de danse. De nombreux powwows comprennent des compétitions de danse.

A l’occasion de brèves cérémonies, qui viennent généralement s’intercaler entre les danses de l’après-midi, des individus ou des familles offrent à d’autres individus ou familles des présents qui peuvent être aussi modestes que des ustensiles de cuisine ou aussi recherchés que des courtepointes faites main.

Ces cérémonies honorent divers membres de la communauté indienne qui se sont particulièrement distingués: étudiants, militaires, dirigeants tribaux…

Dans les powwows, les relations humaines sont aussi importantes que les chants et les danses. On participe à des prières en commun, on écoute des discours politiques, on se régale de plats traditionnels: bison, gibier, bouille de maïs, pain frit,… Certains profitent de l’occasion pour proposer à un large public les produits de leur artisanat.

En conclusion: il existe actuellement 3 sortes de pow-wow, soit: Le pow-wow compétitif lors duquel chaque danseur est identifié par un numéro, le but étant de définir le plus beau costume et le meilleur danseur de chaque catégorie.

Les pow-wow spirituels sont effectués notamment lors de certains rituels de guérison ou lorsque qu’une tribu a une demande spéciale à faire aux esprits.

Le pow-wow socioculturel où tous les danseurs, à quelque catégorie qu’ils appartiennent, dansent pour le plaisir favorisant ainsi les rencontres et le partage entre différentes nations et tribus.

Animaux et symboles dans la légende amérindienne

LOUP : reconnu pour son habilité à la chasse, le loup est souvent associé avec le pouvoir spirituel qu’un homme devait acquérir afin de devenir un bon chasseur. Le loup symbolise la famille, l’unité et l’endurance. C’est le seul animal du Québec à vivre en communauté.

OURS : le grand chasseur représente la force et la sagesse. L’ours est toujours considéré comme un dignitaire par les peuples autochtones. L’ours symbolise la protection.

CORBEAU : des légendes autochtones racontent que le corbeau a créé la lumière, le feu et l’eau. Ce héros culturel peut être facilement reconnu par son bec droit. Le corbeau symbolise l’intelligence.

BALEINE : la baleine est considérée comme le maître de l’océan. Les dauphins sont ses guerriers et les loutres de mer sont ses messagers. Ce mammifère sait mérité beaucoup de respect et symbolise une longue vie et surtout le pouvoir. Le dauphin, quant à lui symbolise le guide.

AIGLE : l’aigle représente la grande sagesse, l’autorité et le pouvoir. Ses plumes sont souvent utilisées dans des rituels sacrés. L’aigle symbolise aussi la communication.

SAUMON : le saumon est un symbole d’abondance et de prospérité. Deux saumons ensemble symbolisent la bonne chance.

HIBOU : il est le gardien de la nuit et de la lune. Le hibou peut prévoir l’avenir et le transmet pendant son sommeil.

OISEAU-MOUCHE : représente l’élégance et la souplesse. Lorsqu’un oiseau-mouche apparaît, la joie et la guérison suivront.

TORTUE : dans l’imaginaire autochtone, la tortue est associée aux grands mythes de la création du monde. Lent et tenace, cet animal symbolise la sagesse et la persévérance. De nobles qualités qui ont permis aux nations autochtones de survivre, depuis des millénaires, en terre d’Amérique. Elle est également le symbole de la santé.

GRENOUILLE: le bonheur

CHEVREUIL: la sagesse

BÉLIER: la force

SOURIS: le messager

ARAIGNÉE: la chance

LAPIN: la paix

BISON: la prospérité

Laisser un commentaire